L'Hiver en toute sécurité

Le chauffage : Eviter les intoxications

LA PERIODE DE CHAUFFAGE EST AUSSI CELLE DES INTOXICATIONS AU MONOXYDE DE CARBONE

 

L'hiver, avec l'arrivée du froid et la remise en route des appareils de chauffage, le risque d'intoxication au monoxyde de carbone est à prendre au sérieux. Chaque année en France on dénombre 5 000 intoxications et 90 décès*.

Le monoxyde de carbone est incolore et inodore ; sa densité étant voisine de l'air, il se diffuse très vite dans l'environnement. Il agit comme un gaz asphyxiant absorbé très rapidement par l'organisme.

L'intoxication faible chronique se manifeste par des maux de tête, des nausées.

L'intoxication aiguë entraine des vertiges, une perte de connaissance, de l'impotence musculaire (symptômes pouvant être confondus avec d'autres états pathologiques tels que troubles digestifs et grippes), voire le coma et le décès.

La formation de monoxyde de carbone est la conséquence d'une combustion incomplète de substances organiques lors du fonctionnement d'un appareil à combustion quel que soit le combustible utilisé

 Bois   Charbon  Gaz

   Fuel  Pétrole  Essence

 

Voici donc quelques conseils :

       › Faites vérifier vos appareils au moins une fois par an par un professionnel qualifié

       › Faites ramoner les conduits de fumée

       › Vérifiez l'existence et l'efficacité des ventilations des locaux ; ne les bouchez jamais, même par grand froid

       › Ne faites pas fonctionner les appareils de chauffage à l'extrème ralenti lorsque la température est clémente

       › N'utilisez les appareils mobiles de chauffage d'appoint (fonctionnant au butane, propane ou pétrole) que dans des pièces convenablement ventilées, par intermittence et en courtes durées

       › Le danger vient aussi de l'utilisation non réglementaire comme moyen de chauffage, d'autres appareils tels que panneaux radiants, brûleurs de four allumé porte ouverte, gazinières, braseros, barbecues, mais aussi des décolleuses de papiers peints, chariots élévateurs, groupes électrogènes et autres moteurs thermiques


POUR UN HIVER EN TOUTE SECURITE

Votre habitation doit respirer

Vos appareils doivent être correctement entretenus

par un professionnel qualifié et correctement utilisés


En cas de doute ou d'accident :

- Appeler le 15

- Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres

- Quitter les lieux

  

Pour en savoir plus : http://www.sante.gouv.fr/les-intoxications-au-monoxyde-de-carbone.html

 

*La mortalité par intoxication au CO (source INSERM-CépiDc.) : 
Le nombre annuel de décès par intoxication au monoxyde de carbone (hors incendies et suicides) est passé de près de 300 cas à la fin des années 1970 à une centaine de cas entre 2000 et 2004, correspondant à une diminution des taux de mortalité annuels de plus de 75% en 20 ans. En 2005, dernière année disponible, on dénombrait 94 décès par intoxication au CO (hors incendies et suicides)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×