Les Sapeurs Pompiers

                       

 

caserne-des-pompiers-de-trelou-arriere.jpg

 

 

 

La nouvelle caserne rue de la Baudière

Trélou-sur-Marne : les pompiers bien logés

 Trélou-sur-Marne : les pompiers bien logés

    Publié le lundi 08 décembre 2008 à 01H00 sur l'Union

 
Grâce à leur nouvelle caserne, les sapeurs-pompiers de Trélou-sur-Marne disposent d'un équipement à la hauteur de leur mission.

Grâce à leur nouvelle caserne, les sapeurs-pompiers de Trélou-sur-Marne disposent d'un équipement à la hauteur de leur mission.

Jean-Marie CHAMPAGNE

Les sapeurs-pompiers de Trélou-sur-Marne sont passés de la cabane de jardin à la maison de maître !

En s'installant dans leur nouveau Centre de Secours, rue de La Baudière, les volontaires trélouyas ont franchi une marche. Un « magnifique outil niché dans une non moins jolie commune pétillante », selon les mots du Colonel Christian Ménage, directeur du Service départemental d'Incendie et de Secours de l'Aisne (SDIS 02). Espace de travail, un grand garage, des vestiaires et sanitaires hommes/femmes, une salle de pause, une de formation… Et un bureau pour le chef de centre, le lieutenant Vincent Couvent. Un nouvel espace de travail et salué par les pompiers des centres voisins, les différents élus et représentants de l'État, ainsi que la soixantaine de visiteurs présents pour l'occasion.

Les conditions de travail des hommes en bleu et rouge vont ainsi changer énormément. « Vos anciens locaux (NDLR : sous la salle des fêtes) dataient de 1957 » , remarque le maire Michel Gueucier dans son discours. « Les dimensions et le confort du nouvel équipement feront vite oublier l'ancien », poursuit le premier édile. Les « locaux » d'auparavant étaient en effet plutôt « spartiates ». Trois garages, avec quelques commodités. « Un bureau existait depuis une dizaine d'années seulement. Quant au WC, ils sont arrivés il y a 5 ou 6 ans », décrit un pompier. Bref, face au nouveau bâtiment de 1, 6 millions d'euros, mettant l'accent sur le développement durable, il n'y a pas photo.« Ce centre constitue aujourd'hui une vitrine » , commente le colonel Ménage. Une vitrine, où l'on s'active dans l'arrière-boutique : la douzaine (dont une femme) de sapeurs-pompiers volontaires a effectué en 2007, près de 170 sorties. Des sorties effectuées sur onze communes (1) regroupant 3 500 habitants. « Ces interventions pour vous qui êtes communément appelés soldats du feu sont désormais, pour les trois quarts, des interventions pour secours à personnes », indique le directeur du SDIS.Une activité qui nécessite toujours et encore des bras supplémentaires.

Julien Assailly

(1) Trélou, Passy et Barzy-sur-Marne, Jaulgonne, Le Charmel, Courtemont-Varennes, Reuilly-Sauvigny, La Chapelle Monthodon, Baune-en-Brie, Celles-les-Condé, Saint-Agnan.Contact : 03.23.70.37.60.

 

Pose de la 1ère pierre

La nouvelle caserne :

Pose de la première pierre :

TRÉLOU-SUR-MARNE : LA PROTECTION TERRITORIALE D'INCENDIE ET DE SECOURS PASSE (AUSSI) PAR LE SUD.

04 juillet 2007

TRÉLOU-SUR-MARNE : LA PROTECTION TERRITORIALE D'INCENDIE ET DE SECOURS PASSE (AUSSI) PAR LE SUD.

SDIS_TRELOU_1e_pierre_DC11B Sa position à l'extrême sud du Département n'empêche nullement Trélou-sur-Marne de jouer un rôle essentiel dans le maillage territorial du Service Départemental d'Incendie et de Secours. Ce message Jean-Jacques Thomas l'a porté à l'occasion de la pose de la première pierre du nouveau centre. SDIS_TRELOU_1e_pierre_DC22B L'occasion pour le Président du SDIS de rappeler la triple nécessité de répondre aux légitimes besoins de sécurité de la population, aux justes demandes formulées par les sapeurs-pompiers eux-mêmes et, enfin, à la justesse de la dépense publique.

La vétusté des actuels locaux imposait cette nouvelle construction portée depuis plusieurs années déjà par les Conseils Municipaux successifs. SDIS_TRELOU_1e_pierre_DC163 Après la cérémonie inaugurale au cours de laquelle, Eric Mangin, Conseiller général ; Pierre Leclère, Adjoint au Maire ; Jacques Larangot, Président de la Communauté de Communes ; le Sous-Préfet de Château-Thierry et Jean-Jacques Thomas ont joué de la truelle ; lors des prises de parole à la Salle Polyvalente chacun exprima sa satisfaction devant cette modernisation d'un indispensable service public.

L'investissement n'est pas neutre puisque 1 450 669 € sont consacrés à ces nouveaux locaux construits, comme le souligna Jean-Jacques Thomas, en mémoire des trois sapeurs-pompiers décédés lors de l'accident intervenu voici trente ans. SDIS_TRELOU_1e_pierre_DC1B2 En s'adressant au chef de Centre, le Lieutenant Vincent Couvent, il ajouta, « malgré ce drame, les hommes du centre de Trélou ont voulu être fidèles à leur devise de toujours porter secours à la population. Cette nouvelle caserne baptisée, si vous le souhaitez, du nom de vos trois amis, est donc porteuse des plus beaux espoirs ».

Inauguration de la Stèle commémorative Juillet 2007

30 ans après le drame épouvantable qui endeuilla le corps des sapeurs  pompiers de Trélou, une stèle commémorative vient d’être érigée à la mémoire de ceux qui ont péri ce 19 juin 1977.

decouverte-de-la-stele.jpg ceremonial-2.jpg discours.jpg
stele-comm-pompiers-l-assemblee.jpg sp-trelou.jpg survivants.jpg
recueillement.jpg fraternelle-de-coincy.jpg la-stele.jpg

Le 19 juin 1977 une délégation de pompiers de Trélou revenait de La Fère ou s’était tenu un congrès départemental. Sur le chemin du retour à hauteur de la commune de Courmont, le fourgon pompe tonne a effectué plusieurs tonneaux avant de s’immobiliser un peu plus loin.

De cet amas de ferrailles, les sauveteurs ressortirent trois cadavres : ceux du sous lieutenant Henri Despots (51 ans célibataire. 32 ans de service chez les pompiers),  du sergent chef René Assailly (41 ans marié 2 enfants – 19 ans de service)  et du sapeur première classe Michel Julien (24 ans célibataire, 6 ans de service qui venait tout juste de recevoir sa distinction de 1ère classe quelques heures auparavant) et 5 blessés à divers degrés de gravité : Jacky Augé 31 ans, Bernard Hérault 29 ans qui sera hospitalisé de longs mois, Daniel Ange 27 ans, Robert Hérault 19 ans, Vincent Couvent 19 ans actuel chef de la section de Trélou.

« Le seul qui a eu le courage de rester et qui est chef de centre depuis 15 ans » dira l’adjudant chef Philippe Servenay président de l’amicale des pompiers dans son hommage lors de l’inauguration de la stèle commémorative samedi dernier..  Réunies devant le monument érigé sur la route du drame, pratiquement 30 ans jour pour jour après la catastrophe,  les personnalités présentes ont procédé au cérémonial inaugural orchestré par le capitaine Barbat.

Le Sous-Préfet Jean-François Colombet a découvert la stèle devant les pompiers, personnalités*, les familles et les survivants de la tragédie. Une tragédie qui marqua à jamais les esprits  « Je m’en souviens comme si c’était hier » murmure Jacques Larangot Président de la Communauté de Communes.

De grands instants de recueillement emprunts d’émotion lorsque les personnalités présentes ont salué familles et survivants à la fin de la cérémonie. Plus tard lors des allocutions dans la salle de la mairie, dans l’assistance plus d’un essuyait furtivement quelques larmes. Trente ans plus tard, la peine demeure, intacte.

Brigitte Letellier .Basdelaisne

*Personnalités : Le sous préfet Jean-François Colombet, la Conseillère Régionale Marie-Jeanne Potin, le Conseiller Général Eric Mangin, le Colonel Boulard de la Direction Départementale adjoint au SDIS, le Commandant Sausseret de Soissons, plusieurs  maires des  villages alentours et les élus de Trélou. La batterie fanfare la Fraternelle de Coincy a accompagné cet hommage.

 

Les pompiers auront-ils une nouvelle caserne en 2007

Le 18

Trélou-sur-Marne : Les pompiers auront-ils une nouvelle caserne en 2007 ?

 

pompiers-de-trelou-11.jpg pompiers-de-trelou-13.jpg
pompiers-de-trelou-15.jpg pompiers-de-trelou1.jpg

Les pompiers de Trélou ont fêté leur Sainte-Barbe en présence d’élus et de responsables des services départementaux. Egalement présents les familles et de nombreux amis.  La cérémonie a démarré devant le monument aux morts du village devant lequel l’assemblée s’est recueillie quelques instants en mémoire des trois pompiers accidentés en 1977. Puis tout le monde s’est rassemblé dans la salle des fêtes pour les discours. Le lieutenant Vincent Couvent a fait un bilan de l’année écoulée, un bilan en augmentation  avec 226 sorties pour incendie, interventions diverses comme les secours à victimes, les accidents et les inondations.  Ces discours ont été poursuivis par les personnalités présentes qui ont toute rappelé et salué  le dévouement des pompiers et de leurs  familles. De nombreux stages  de formation sont nécessaires  au cours de l’année  et chaque orateur est  longuement revenu sur la disponibilité des soldats du feu qui exercent tous  par ailleurs un métier.  Le conseiller général Eric Mangin a rappelé qu’un important budget est voté chaque année pour l’incendie au département et a assuré l’assemblée de la prochaine  pose de la première pierre de la caserne. Une réalisation qui prend beaucoup de retard, ce qui inquiète tout le monde.

Brigitte letellier Basdelaisne 

Une image de nos Sapeurs Pompiers

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site